Un livre qui répond
à vos questions

Livre, Le Musicien un Sportif de Haut-Niveau par Coralie Cousin
Le Musicien un Sportif de Haut-Niveau par Coralie Cousin

 

De l'échauffement au stress de la compétition avant un concours, Coralie Cousin, kinésithérapeute spécialisée, vous dit tout dans son livre le Musicien, un sportif de haut-niveau.
Destiné aux musiciens qui ont des douleurs dues à la pratique intensive de leur instrument, ce livre recèle de témoignages et conseils illustrés qui redonneront confiance à chacun.

Coralie Cousin

Coralie Cousin

Diplômée de kinésithérapie, Coralie Cousin est, depuis vingt ans, spécialisée dans la rééducation de la main du musicien.
Elle a ouvert son propre cabinet « Kiné des musiciens » à Paris tout d'abord dans le 13ème arrondissement et a soigné et conseillé plus de 3000 musiciens. En décembre 2016 elle transfère son cabinet, 5 cité Riverin dans le 10e arrondissement.
Elle est kinésithérapeute consultante auprès d'institutions reconnues : l'Ecole Normale de Musique de Paris et l'Orchestre National d'Ile-de-France.
Au travers de nombreux articles, conférences, interviews radio et télévision elle tente d'aider les musiciens et de prévenir les affections professionnelles des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Vous êtes hautboïste

Olivier Stankiewicz

Olivier Stankiewicz

© Photographie Thomas Bartel

Témoignage

Olivier Stankiewicz, Hautbois-solo de l'Orchestre National du Capitole de Toulouse

Le travail avec Coralie a été d'un bénéfice inestimable pour moi tant dans une recherche fondamentale sur la posture qu'en soin ponctuel, lorsque les aléas de la vie l'ont rendu nécessaire.
Le travail de fond a consisté en la recherche d'une posture et d'une position des mains à la fois plus efficace dans l'instant et plus physiologique. L'acquisition de cette position a nécessité des modifications du clétage de mon instrument et un changement de la position de mon repose-pouce. Le résultat fut spectaculaire. Ma main droite dont la musculature était faible et inégalement développée (une « chiffe molle » disait Coralie!) s'est en quelques mois remarquablement renforcée, elle est maintenant un solide bifteck, qui ne se fatigue pas, ou fort peu. Par ailleurs, je n'ai plus mal à l'avant-bras, et mon épaule droite, qui était assez franchement affaissée par rapport à la gauche, a retrouvé une hauteur normale et ne me fait plus souffrir.
Je crois fermement que sans remise en question de l'instrument, dans le cas du hautbois, une certaine recherche de confort ne peut pas être couronnée de succès. Ne laissez pas vos instruments standardisés briser vos membres et vos corps, uniques, et ô combien plus précieux! Tordez-les, faites les scier et tordre dans tous les sens, jusqu'à ce que vous soyez à l'aise avec! Mais ne soyez pas apprentis-sorciers, pour savoir ce qu'il faut faire, il vous faut consulter une spécialiste, et Coralie saura vous aider.

En novembre 2012, juste à mon retour du Japon où je venais de remporter un prix international, une vilaine blessure à la main, un accident idiot et deux tendons sectionnés, m'envoya au bloc opératoire puis sur le banc de touche pendant deux mois. Grâce à la rééducation intensive que je fis chez Coralie, Josette et Fabienne Poulet Schneider à Toulouse cela ne fut bientôt qu'un mauvais souvenir. Je n'en garde aucune séquelle, mais je sais que cela n'était pas gagné d'avance. Sans le travail complet et minutieux que je fis avec elles, qui sait combien de temps il m'aurait fallu pour récupérer?