Un livre qui répond
à vos questions

Livre, Le Musicien un Sportif de Haut-Niveau par Coralie Cousin
Le Musicien un Sportif de Haut-Niveau par Coralie Cousin

 

De l'échauffement au stress de la compétition avant un concours, Coralie Cousin, kinésithérapeute spécialisée, vous dit tout dans son livre le Musicien, un sportif de haut-niveau.
Destiné aux musiciens qui ont des douleurs dues à la pratique intensive de leur instrument, ce livre recèle de témoignages et conseils illustrés qui redonneront confiance à chacun.

Coralie Cousin

Coralie Cousin

Diplômée de kinésithérapie, Coralie Cousin est, depuis vingt ans, spécialisée dans la rééducation de la main du musicien.
Elle a ouvert son propre cabinet « Kiné des musiciens » à Paris tout d'abord dans le 13ème arrondissement et a soigné et conseillé plus de 3000 musiciens. En décembre 2016 elle transfère son cabinet, 5 cité Riverin dans le 10e arrondissement.
Elle est kinésithérapeute consultante auprès d'institutions reconnues : l'Ecole Normale de Musique de Paris et l'Orchestre National d'Ile-de-France.
Au travers de nombreux articles, conférences, interviews radio et télévision elle tente d'aider les musiciens et de prévenir les affections professionnelles des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Vous êtes harpiste

Classe d'Isabelle Perrin

Classe d'Isabelle Perrin

Classe d'Isabelle Perrin

Ghislaine Petit Volta

© Photographie Jean-Marc Volta

La harpe est un instrument très physique; les pieds travaillent sur sept pédales, les mains se déplacent sur quarante-sept cordes et l'instrument est incliné du côté droit.
Avec la harpe les contraintes physiques existent dès la première prise en main. Adopter une bonne posture est alors indispensable.

Les pathologies spécifiques des harpistes

Surmenage des épaules avec douleurs dans toute la colonne cervicale

Les épaules du harpiste sont très sollicitées et les douleurs sous forme de contractures musculaires sont fréquentes.
Lorsque l'instrument est systématiquement placé trop près, la tête effectue une torsion pour regarder les cordes, cela participe aux douleurs de la colonne cervicale.
Tout déséquilibre musculaire de la ceinture scapulaire doit être récupéré avec l'instrument et sans, car les douleurs entre les omoplates sont fréquentes.
L'appui systématique de la harpe sur l'épaule droite peut entraîner un déséquilibre musculaire et des compressions vasculo-nerveuses peuvent être diagnostiquées par les médecins.

Tendinite coude droit et gauche

L'épicondylite du coude, à droite comme à gauche, est souvent diagnostiquée par les médecins. Les douleurs irradient dans les avant-bras. Une faiblesse musculaire de l'index est souvent associée, cela participe aux déséquilibres de la main.
Attention à un appui excessif du poignet droit sur la table, c'est alors le coude qui se fatigue.

Tendinite et entorse de la colonne du pouce

Le pouce a un rôle stabilisateur et participe à la dextérité des doigts. L'inverse est vrai. Cet équilibre est très complexe et il y a plusieurs écoles. La morphologie des mains doit toujours être prise en compte, ainsi que l'hyper laxité de la colonne du pouce chez certain(e)s harpistes.
Toute douleur de cette zone est très invalidante, dans le jeu.
Les faiblesses musculaires de la colonne du pouce doivent être récupérées par des exercices avec et sans instrument.

Présenter les pathologies les plus spécifiques du harpiste nous permet d'attirer votre attention sur les contraintes physiques qui peuvent découler d'une pratique intensive de la harpe dans de mauvaises positions.
Si vos symptômes correspondent à l'une des situations citées ci-dessus, ne vous inquiétez pas outre mesure, généralement les instrumentistes en guérissent !
A l'inverse vous ne vous reconnaissez dans aucune d'elles, ne méprisez pas votre douleur, prenez la tout autant au sérieux.
La douleur vous envoie un signal, réagissez et examinez plus attentivement votre organisation de travail à l'instrument.

Que faire

Maintenir l'instrument avec la face interne des deux genoux afin d'alléger son poids. Les harpistes doivent aussi savoir lâcher cet appui (face interne des genoux) afin de faciliter leur jeu dans d'autres positions.
C'est souvent difficile si vous n'êtes pas de grande taille. Dans ce cas, il est capital d'avoir une bonne assise.

Lire l'article en bas de page

Témoignage

Isabelle Perrin - Harpiste concertiste, soliste à l'Orchestre National de Radio-France - Professeur à l'École Normale de Musique de Paris.

Le travail entrepris avec Coralie Cousin remonte maintenant à plusieurs années, d'abord par une démarche personnelle, suite à un problème de dos majeur, puis maintenant au cours d'un travail régulier avec mes élèves de l'École Normale de Musique.
Cette approche récente du travail du musicien en relation avec l'ensemble de son corps et non plus uniquement avec ses doigts me semble tout à fait indispensable à un épanouissement physique. Elle permet d'obtenir une liberté totale dans ses gestes mais aussi une approche bien meilleure du son (les deux étant intimement liés).
Elle devrait pouvoir être enseignée aux enfants dès leur premier contact avec l'instrument. Cela éviterait bon nombre de problèmes physiologiques à l'âge adulte.

Note : Je tiens à remercier Isabelle Perrin, avec qui je travaille depuis de nombreuses à l'Ecole Normale de Musique de Paris, et Ghislaine Petit Volta, qui m'ont ouvert les portes de leur classe.

www.isabelle-perrin.eu

Article

Coralie Cousin harpe

Camille Haim

Coralie Cousin. Une kiné des musiciens pour les harpistes

Association internationale des harpistes et amis de la harpe